Billetterie

Restauration bénévole

La restauration bénévole est un pôle à part entière sur le festival qui répond à plusieurs critères en accord avec les valeurs du festival :

  1. Cuisine biologique
  2. Alimentation végétarienne à 100%, découverte de l’alimentation vegan et sans gluten pour une grande partie des repas
  3. Développement de réseaux locaux
  4. Mise en lien avec les stands restauration du festival pour une mise en commun des commandes
  5. Limitation des déchets
  6. Lutte contre le gaspillage
  7. Informations et partage auprès des utilisateurs de la restauration et des festivaliers (via le stand de l’association sur le site)

Ce pôle confectionne la restauration pour toute l’organisation, les bénévoles, quelques intervenants et les artistes : environ 100 couverts par repas au montage/démontage et 400 pendant le festival.

 

1/ Les produits utilisés pour les repas sont biologiques, locaux au maximum et de saison (aucun fruit ni légume d’origine exotique). Les seuls produits non biologiques viennent de la boulangerie d’Airvault car nous tenons aussi à privilégier le « très local »Aucun aliment congelé, aucune conserve : produits frais uniquement, travaillés le jour même par une équipe de 15 personnes par repas (cuisine et service).

restauration bénévole 2

Préparation des repas par les bénéloves cuisine. ©Laurent L’Art Scène

 

2/  Les repas sont exclusivement végétariens, en partie végétaliens et/ou sans gluten. Pour ce faire nous utilisons des laits végétaux préparés sur place pour une grande partie, les intolérants ou allergiques au gluten trouveront une grande partie des repas préparés à base de farine sans gluten (farine de riz, de chataigne, de maïs…) produites à 20km du festival.

La volonté étant également de faire découvrir la richesse d’une alimentation sans gluten ou vegan et ainsi de montrer qu’une cuisine collective peut répondre à ses critères.

restauration bénévole

©Laurent L’Art Scène

 

3/ Nous travaillons avec 10 fournisseurs dont 7 producteurs (légumes, pain, farine, oeufs, fromage de chèvre, produits laitiers, tisanes) choisis dans un périmètre maximum de 90km (dont 5 à moins de 30km) pour privilégier le local et limiter notre impact écologique.

 

4/ Afin de limiter les trajets et favoriser le développement des producteurs locaux, nous effectuons avec une partie des standiers les commandes chez les mêmes fournisseurs, pour les grossistes cela permet un seul voyage et pour les producteurs locaux nous nous chargeons de ramener les commandes aux standiers afin d’éviter de multiples allers retours.

 

5/ Toute la vaisselle utilisée sur ce pôle est non jetable (en céramique) fournie par Emmaüs. Le lavage se fait à des points de vaisselle auto-gérée, où chacun lave ce qu’il a utilisé. Les déchets verts sont triés et recyclés avec ceux du festival. Nous effectuons le tri des déchets, mais pour éviter un impact trop important, la majorité des produits sont achetés en vrac ou en gros conditionnement.

IMG_3078

Le « tchoutchcou » de la vaisselle auto-gérée des bénéloves ! ©Laurent L’Art Scène

 

6/ Pour limiter le gaspillage, les denrées non périssables, qui aurait été mal évaluées sont repris par les fournisseurs. Une autre partie est utilisée pour les rassemblements au local de l’association dans l’année.

Pour les denrées périssables elles sont données aux festivaliers à la cuisine auto-gérée et nous organisons également un grand repas le lundi midi pour faire découvrir la cuisine bénévole à tous (environ 600 repas) et ainsi ne rien gaspiller.

 

7/ Un classeur avec les recettes, la liste des fournisseurs est mis à disposition dans la salle de restauration ainsi que sur le stand de l’association afin de partager avec le plus grand nombre.

Comme rien ne serait être parfait il nous reste des points à améliorer, à mettre en avant :

  • développement d’une cuisine crudivore et la proposition de crudités à tous les repas.
  • Renforcer le partenariat avec les standiers pour toujours plus favoriser le local et diminuer encore notre impact écologique.
  • meilleure gestion des stocks, avec également des préparations sur l’année (telle que confiture, soupe..)
  • une plus grande collaboration avec les agriculteurs, en leur donnant suffisamment en avance nos commandes de légumes et fruits, pour qu’ils puissent planter en fonction des besoins du festival.

 

← Retour sur Infos générales bénévole